l’ UES écrit au president du conseil départemental du Bas Rhin – M. BIERRY

lettre envoyée ce jour à Monsieur Frédéric BIERRY,

Président du Conseil Départemental  Du Bas-Rhin

Place du Quartier Blanc   67964 Strasbourg.

Strasbourg le 7 février 2018,

Monsieur le Président,

 « Une journée de mobilisation  des personnels a eu lieu le 30 janvier 2018 en faveur des EHPAD qui a permis de sensibiliser  l’immense majorité des jeunes et moins jeunes

Au nom des seniors et futurs seniors de France que nous représentons, nous nous adressons au conseil départemental du Bas Rhin dont vous assurez la présidence !

Vous n’ignorez plus désormais ces quelques chiffres simples et hautement significatifs concernant la situation dans les EHPAD :

  • 70 % des résidents sont aidés pour s’alimenter.
  • 86 % ont besoin d’aide pour s’habiller
  • 93 % doivent être aidés pour leur toilette.

La grève des EHPAD du 30 janvier a montré que la rupture est proche.

Le taux d’accidents du travail et de maladies professionnelles est devenu supérieur à celui du BTP … 

De Nombreuses études y compris celles de l’Etat (DRESS…) expliquent cette situation :

  • l’intensification des cadences  seule possibilité pour effectuer les tâches minimales,
  • le « travail empêché » qui imprime le sentiment d’aller contre ses propres valeurs professionnelles et personnelles en matière de soins (être aux côtés du résident, être disponible, écouter, rassurer, maintenir l’autonomie,…)

Devant tant de mécontentement, j’ai pris la liberté d’écrire il y a quelques jours au Président Emmanuel MACRON en lui demandant d’instaurer le « Plan MACRON 2018-2022 pour les Seniors Dépendants » !

Au-delà de l’utilité publique, l’enjeu est aussi économique pour un département : des milliers d’emplois de proximité, des milliers de fournisseurs et prestataires au service des EHPAD, des taxes perçues, le tout alimentant un cercle vertueux…

J’ai bien noté que Mme Agnès BUZYN, ministre de la Santé, porte un plan d’actions pour les EHPAD en difficulté et d’autres mesures pour améliorer le service rendu. Pour cette promesse, Mme BUZYN débloque un budget de 50 M€ en plus des 72 M€ pour accompagner la réforme tarifaire et des 10 M€ pour des infirmières de nuit, soit 132 M€ en tout.

J’ai compris que cette enveloppe globale accordée aux EHPAD est intégralement versée aux ARS. Rien à ma connaissance pour les Conseils Départementaux ! Rien donc pour les Aides-Soignants dont le financement est partagé entre l’ARS et le Conseil départemental, sauf si le CD a la capacité de dégager à son tour un budget propre pour financer ce personnel.

Si nous  pouvions réduire les postes vacants d’Aides-Soignants, les EHPAD s’en sortiraient bien mieux.

Tout le monde parle de la valorisation de ces métiers, hélas aucune réalisation n’a été concrétisée à ce jour.

Monsieur le Président, vous présidez également cette importante Commission Solidarité et Affaires Sociales de l’Assemblée des Départements de France qui travaille notamment pour :

  • s’appuyer sur l’expertise des organismes cofinancés par les Départements ;
  • préserver le caractère humain de l’action sociale
  • faire évoluer le travail social.

Notre première proposition :

Obtenir de l’ARS le partage avec le Département des nouvelles ressources financières pour les EHPAD et apprécier leur consommation en vous appuyant sur l’expertise des EHPAD par définition cofinancés.

Notre seconde proposition est plus audacieuse :

Faites remonter le calcul suivant à l’ARS et à Mme BUZYN : pour 1 poste d’Aide-soignante 365 jours /an, il faut recruter environ 2,5 personnes, soit environ un coût de 75 000 € / an.

Or, l’enveloppe supplémentaire de 50 M€ se concrétise par un budget supplémentaire moyen d’environ 6 000 € / an par EHPAD.

Nous sommes très loin du compte pour financer ne serait-ce qu’un seul poste supplémentaire par EHPAD…

L’U.E.S est prête à vous accompagner et à saisir l’ARS pour porter ces deux propositions.

Dans l’attente du plaisir de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de ma plus respectueuse considération.

Claude WEBER,    Président et membre fondateur de l’UES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copie : A R S

 

 

 

 

Contact courriel :  uespresident@orange.fr

Contact téléphone : 06 88 80 10 85

Adresse postale  : U E S Boite Postale 37036 – 67037 Strasbourg cedex 02

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s