Seniors et politique Lettre à M. BIERRY CD 67 – Assez de discours …des actes !

                                          

Monsieur Frédéric BIERRY,  Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin

Place du Quartier Blanc   67964 Strasbourg.

Strasbourg le 15 décembre  2018,

Monsieur le Président du Conseil Départemental du Bas Rhin,

Au nom des seniors que notre Mouvement politique représente, je vais une nouvelle fois commenter les (vraies fausses) bonnes idées qui sont sur la table pour sauver le système des EHPAD en France.

Agnès Buzyn nous a annoncé le déblocage de 360 M€ jusqu’en 2021 pour le recrutement de soignants. Cette somme qui sera mise à disposition via les ARS –  pourra ainsi financer 70% du salaire de 17 000 nouveaux aides-soignants.

Votre conseil départemental a-t-il décidé de compléter les 30 % des salaires déjà si modestes ?

Admettons que vous financiez ces 30% des rémunérations ce qui permettrait d’avoir l’équivalent de 1,8 soignant par EHPAD en France.

Ce serait plus que nécessaire, mais c’est trop peu en réalité et trop éloigné d’aujourd’hui.

N’oublions pas qu’un EHPAD fonctionne 24h sur 24 : pour avoir 1 poste de plus 24h sur 24h il faut embaucher 2,5 à 3 soignants… (Compte tenu des 35 heures, des vacances, des formations, des maladies),

Le Conseil Départemental du Bas-Rhin a décidé de venir en aide aux EHPAD. Je ne peux que saluer cette initiative laquelle reste probablement rare parmi tous les autres départements. Je reconnais aussi cette alliance encore plus rare que vous nouez avec l’ARS pour résoudre notre problématique des EHPAD et j’ai bien écouté France 3  à Thal Marmoutier.

 Néanmoins, je reste terriblement frustré et dubitatif…

D’abord, vous n’avez toujours pas répondu à mon courrier d’octobre dernier, et cela m’interpelle. Alors je vous rappelle deux de mes commentaires antérieurs :

  • Vous devez corriger ce chiffre inexact que vous déclarez de 6 soignants pour 10 résidents. La réalité est de 4 soignants pour 10 résidents, les 2 autres relevant de l’administratif ou de la partie « hôtellerie » de l’EHPAD…

  • Je vous demande de passer maintenant tous les EHPAD en Tarif Global au lieu du Tarif Partiel, avec un Médecin salarié Traitant par établissement et non un médecin-coordonnateur qu’on ne trouve plus. On en connait l’intérêt économique : présence d’un médecin praticien, harmonie des équipes soignantes qui n’ont plus à faire à 40 ou 50 médecins libéraux avec chacun son ordonnance et ses médicaments de toutes les couleurs, une économie flagrante pour la Sécurité Sociale.

Constituer une équipe de soignants volants ne sera pas facile :

La profession d’aides-soignantes comme tous les métiers de services à la personne  est en crise de recrutement  depuis tant d’années et  devient  plus en plus critique.

  • Combien d’aides-soignantes allez-vous recruter pour pallier les postes vacants ? Il manque en moyenne 2 à 3 aides-soignants par EHPAD. Prenons la base minimum de 2 postes vacants.  Cela représente quantitativement  2 x 120 EHPAD = 240 soignants.

  • Comment ce financement sera-t-il partagé entre vous et l’ARS à raison de 30K€ de masse salariale par personne, soit 7,2 M€

Selon la règle en vigueur, soit 70% pour l’ARS (= 5,04 M€) et 30% pour le CD67 (=2,16 M€).

  • Comment ce personnel sera-t-il formé ? Ces soignants « intérimaires» ou « volants » ne connaissent pas forcément les résidents, leur projet de vie, leur projet de soins.

  • On ne restera en effet que dans la prise en charge soignante plutôt d’urgence donc dégradée.

  • Vous n’avez pas fixé de date de mise en route cela veut dire que ce sont des paroles que des paroles à moins que vous vous engagiez sur une date.

Monsieur le Président BIERRY, vous avez lancé une concertation autour de 3 axes qui matérialisera le concept de votre Plan d’Urgence pour les EHPAD :

1) L’accompagnement individualisé et la qualité de vie adaptée aux besoins et aspirations

2)  Soigner nos soignants, l’attractivité, la valorisation et la reconnaissance

3)  Accompagner et apporter un appui aux EHPAD.

C’est très bien, mais vous savez bien comme moi que l’absolue priorité aujourd’hui n’est pas de créer de nouveaux postes en soins… c’est de pourvoir ceux qui existent déjà !

Les jeunes ou moins jeunes sont rebutés par la pénibilité de ce métier, par les faibles rémunérations et pire encore, par la médiatisation négative envers les EHPAD. Même les agences d’intérim, qui paient plus, ont du mal à trouver des candidats pour nos EHPAD.

Comme les soignants sont de moins en moins nombreux, la charge de travail se répartit sur ceux qui restent. Les jeunes s’absentent moins longtemps mais plus souvent et les aînés s’absentent moins souvent mais plus longtemps. Ainsi, malgré le progrès des équipements techniques, le métier devient de plus en plus éprouvant et le taux d’absentéisme explose, vous l’avez dit également.

Monsieur le Président, comment allez-vous convaincre des candidats Aides-soignants qui seraient disponibles sur le marché à travailler dans votre « Equipe volante » mobile et mobilisable par définition au lieu de prendre les places déjà vacantes offertes par les EHPAD du département ? J’espère que ce ne sera pas par le salaire, car les aides-soignantes en poste quitteraient alors les EHPAD pour rejoindre « l’équipe volante », ce qui serait un comble !

L’ARS sera-t-elle vraiment à vos côtés ? Je n’ai pas décelé une véritable proposition du côté de l’ARS, vous portiez cette question relativement seul, me semble t’il…

Monsieur le Président, je vous demande d’accepter une entrevue de concertation, de poser avec nous les éléments de débats et d’échanger sur des réponses les plus appropriées.

Dans l’attente de votre réponse, et d’une date de dialogue, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de ma plus respectueuse considération.

Claude WEBER,    Président et membre fondateur de l’UES

P.S. Copie de ce courrier envoyé aux médias et à l’A.R.S.

Distribution de cette lettre à tous vos conseillers élus lors de la prochaine réunion du CD67.

Nos possibilités de contact :

Téléphone : 06 88 80 10 85  – adresse courriel : uespresident@orange.fr

Adresse postale UES Boite postale 37036 – 67037 Strasbourg cedex 02

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s